2 x 2 = 44

Ne cherchez pas de logique dans ce calcul … à part le fait qu’il s’agit des résultats de Kevin Jacob : 2 fois 2ème, soit 44 points engrangés pour finir de la meilleure des manières sa saison.  La dernière manche se déroulait sur le circuit de Nogaro, et pour l’occasion les protagonistes du Pirelli 600 évoluaient avec les concurrents du Championnat de France Supersport.

Kevin est dans le rythme des hommes de tête de sa catégorie en essais libres, et est très proche d’un top 10 scratch en supersport. Une différence majeure par rapport au week-end de Carole : le pilote #48 est à l’aise avec sa monture et est très détendu, n’ayant plus de grandes possibilités d’évoluer au classement du championnat.

Kevin Jacob Ledenon 2014 (5)

Pour les qualifications, le coureur du team CMS-R2T se sert de l’opportunité de pouvoir observer les pilotes plus rapides de la catégorie supérieure sur la piste. Il appliquera quelques observations pour dans l’ultime run, réaliser son meilleur chrono et atteindre la 14 ème place générale, soit 3ème temps des Pirelli 600.

Samedi, 14h, les feux rouges s’éteignent… Kevin Jacob prend un bon départ et va mener sa catégorie dans les premiers tours. La physionomie de course est très différente au reste de la saison, mais ce n’est pas pour lui déplaire. Il se retrouve à se batailler avec des pilotes ayant des motos plus performantes (surtout en ligne droite), et cela le motive de savoir qu’il arrive à les contenir.  Après 8 tours, il s’installe à la 10ème place scratch, pour ne plus jamais la quitter jusqu’au drapeau à damier.

Ce top 10 est synonyme de seconde place en Pirelli 600. Ça y est… le voilà enfin ce podium pour le pilote CMS-R2T !

10672274_638637172901111_3797627027090297170_n (1)

Pour la deuxième course disputée le dimanche, Kevin s’élance seulement de la 16ème place générale (6ème Pirelli 600). Mais ce fait n’a en rien entamé sa motivation. Grisé par sa visite de l’estrade des 3 meilleurs, il a à cœur de rééditer la performance de la veille et va tout mettre en œuvre pour l’atteindre.

Au 6ème tour il est déjà aux portes du top 10 et fait tout pour remonter sur les hommes de tête de sa catégorie. Grâce à se détermination et son enchainement de chronos rapides, il y parviendra quelques boucles plus tard. S’en suit l’une des plus grandes bataille de sa carrière avec son co-équipier Alex Rodrigues, de laquelle il sortira vainqueur dans le dernier tour !

Le pilote Yamaha CDS Motos termine à nouveau second des Pirelli 600, et 10ème au classement scratch. Une double performance qu’il  a réalisé pour la seconde fois ce week-end.

10407489_638637239567771_4208818741620080665_n

Kevin Jacob clôture donc sur une note très positive sa saison marquée de hauts et de bas, d’enseignements et de déceptions. Nous retiendrons surtout qu’il a atteints deux objectifs : podium en course, et figurer sur le podium final du Trophée Pirelli 600 2014. En effet, le #48 termine à la 3ème place générale.

« Pour une fois, je suis satisfait de A à Z de mon week-end. Le podium me tendait les bras, ou plutôt me fuyait, depuis le début de saison. Et maintenant, j’en fais carrément deux en deux courses. C’est top. Tout ça je le dois à mon équipe, le Team CMS, à nos partenaires, mais surtout à R2T (Hervé Toxé) ! En plus je suis 3 au général, quelle saison ! C’est pour des moments de joie comme ceux-là qu’on accepte volontiers les coups durs. »

Un immense merci au Team CMS-R2T et ses partenaires.

Un gigantisme remerciement aux partenaires de Kevin Jacob. C’est avec votre soutien qu’il a rebondi et eu envi de se battre jusqu’au bout : R2T, CDS Motos, Yamaha France, SEMC (Brembo, Bell, Sidi), AccroSpeed, Bihr, Art Graphique Design, Quelet Composite, Cosmic Graphic et MC Passion Vitesse.

Retour parmi les leaders du championnat pour Kevin

L’épreuve de Carole est l’avant dernière du Trophée Pirelli 600 millésime 2014, et Kevin Jacob remonte à la 3ème place de ce championnat, suite aux deux courses disputées sur le très court tracé francilien.

Après une journée de roulage le jeudi, Kevin se rend compte le lendemain lors des essais libres, que ses chronos ne sont pas à la hauteur de ses ambitions. Il se remet en question avec l’aide de son « coach » Hervé Toxe(R2T), et Axel Maurin le leader de l’équipe. Ce travail associé aux améliorations de set-up sur la moto portent leurs fruits, puisque la progression à la pendule est significative : près de 2 secondes.

963771-43476600-1401310194

Le pilote #48 du team CMS-R2T confirmera sa bonne vitesse lors des essais chronométrés, avec le 3ème temps sur la grille de départ en 1’03’’757.

Course 1 :

Le départ de la première ligne est moyen, mais Kevin reprend très vite ses droits à la 3ème place. Il est à l’aise avec sa R6 CDS Motos sur cette piste d’à peine plus de 2 kilomètres, malgré l’échappée progressive des deux leaders. Dès le troisième tour, il est rejoins par un groupe de poursuivants et les dépassements vont s’enchainer durant plusieurs tours.

Un temps 5ème, Kevin franchira la ligne d’arrivée en 4ème position derrière son co-équipier. L’abonnement à ce rang est définitivement le signe de sa saison 2014.

Course 2 :

Le pilote du team CMS-R2T s’élance de la 4ème place (encore !) pour la course dominicale. Son départ est quasi-parfait, et il se retrouve dans le paquet des hommes de têtes dès les premiers enchaînements techniques.  La bagarre fait rage et Kevin en fera assez rapidement les frais : ses bras commencent à tétaniser dès la troisième boucle. S’en suit un combat « contre soi-même » pour l’alsacien…

Cette défaillance physique à des conséquences directes sur le comportement de la moto, et il réplique dans la douleur aux attaques de ses concurrents. La fin de course est l’un des points fort de Kevin, mais pour cette fois, c’est avec hâte qu’il passe sous le drapeau à damier en 6ème position.

Le pilote de la Yamaha #48 se réjouira tout de même de remonter sur le podium provisoire du championnat avant la dernière épreuve à Nogaro.

Kevin Jacob Ledenon 2014 (6)

« Ce week-end c’était les montagnes russes pour moi. Un coup ça n’allait pas, samedi j’ai cru au podium jusqu’au dernier tour, et dimanche je me retrouve avec un problème physique que j’ai rarement connu jusqu’à aujourd’hui.  Le travail avec Hervé (Toxé -R2T) et Axel (Maurin) montre que je suis capable de bonnes choses, mais surtout que j’ai encore énormément à apprendre tous les week-ends. Allez, je veux rester positif et me dire que je me replace en troisième position du championnat, ce qui était l’objectif du début de saison. »

Merci à l’ensemble du team CMS-R2T et leur partenaires, pour leurs prestations toujours au top.

Un grand merci aux partenaires de Kevin : R2T, CDS Motos, Yamaha France, SEMC (Brembo, Bell, Sidi), AccroSpeed, Bihr, Art Graphique Design, Quelet Composite, Cosmic Graphic et MC Passion Vitesse

Entre progression et déception à Magny-Cours

Kevin Jacob a couru la 4ème épreuve du championnat Pirelli 600 les 28 et 29 juin dernier. Arrivé en leader à Magny Cours, il a amélioré certains points mais a également connu des revers, notamment en course 1.

963771-85096400-1404075314

Les essais libres se déroulent plutôt bien pour Kevin, il quitte rarement le top 5 et en profite pour optimiser les réglages de sa moto sur ce tracé rapide. Sans trop « forcer », le pilote du team CMS-R2T est dans ses chronos de l’an passé.

Après une entame de week-end toute en douceur, les qualifications du samedi matin sont perturbées par une météo peu clémente : la pluie s’est abattue sur le circuit de Nevers Magny-Cours. Le #48 va alors prouver sa progression dans ces conditions, puisqu’il est 5ème à l’issue de la séance. Cette performance est notamment le fruit de son travail sur la moto avec le team CMS-R2T, mais aussi de l’application des conseils dont il a pu bénéficier depuis le début de la saison. Et dire que l’an dernier il se retrouvait en dernière ligne dès les premières gouttes …

963771-39065700-1404075283

Malgré cette satisfaction personnelle sous la pluie, Kevin est heureux de retrouver une piste majoritairement sèche pour la course 1. Il prend un départ correct et se retrouve dans un groupe de pilotes qui l’entouraient sur la grille de départ. Parti sur un faux rythme, il se ressaisi mais l’euphorie sera de courte durée. Après 3 tours à peine, il doit éviter un coureur qui a chuté devant sa roue et ne peut éviter la sienne pour ne pas le percuter.

Kevin Jacob n’a pas échappé à la malédiction des leaders du Pirelli 600 2014, dont l’équation est simple : le leader du championnat a chuté dans la manche suivante de son accession à la tête du classement provisoire.

Contrairement au pilote, la R6 #48 a énormément souffert de la chute. Le team CMS-R2T va travailler d’arrache pied afin de reconditionner la moto pour la course du dimanche. Et grâce aux moyens mis en œuvre par Hervé (représentant de R2T), Kevin aura une moto « neuve » dont le set-up et le remontage est validé durant le warm-up.

20140628_145854

Ayant effectué à peine 2 tours complet la veille, l’alsacien prends le départ de la 8ème position pour la course 2. S’en suit une paisible remontée jusqu’à la 5ème place, qu’il va occuper pendant 6 tours. Esseulé, il distance ses concurrents mais ne force pas pour remonter sur les hommes de tête, le but étant de se remettre en confiance. Kevin passera finalement sous le drapeau à damier en 4ème position pour la 4ème fois cette saison…. Et se classe 4ème du provisoire !

La satisfaction de ce week-end à Magny-Cours vient de la progression sous la pluie du #48 du team CMS-R2T. Par contre, les résultats (les podiums !) ne sont toujours pas au rendez-vous. Kevin en a les capacités et les moyens techniques pour y parvenir, il en est conscient.

« Encore un week-end mi-figue, mi-raison, avec du bon et du moins bon.  J’ai hâte de faire une manche avec du bon uniquement ! Cela dit, sous la pluie j’ai confirmé ma progression et sur la chute j’ai pu éviter un pilote à terre mais pas rattraper ma R6. Je ne me cherche pas d’excuse, 4ème ce n’est pas ma place. Je me dois d’aller chercher au moins deux podiums avant la fin du championnat. Aussi bien pour mon équipe CMS-R2T, nos partenaires et les personnes qui me soutiennent. Je pense avoir la meilleure moto du plateau de Pirelli 600 et je suis très touché par les moyens qui sont mis à ma disposition cette saison. A moi de vous prouver tout ça à Carole ! »


963771-84655800-1404075325

Merci à l’ensemble du team CMS et R2T et leurs partenaires.

Un grand merci aux partenaires de Kevin : R2T, CDS Motos, Yamaha France, SEMC (Brembo, Bell, Sidi), AccroSpeed, Bihr, Art Graphique Design, Quelet Composite, Cosmic Graphic et MC Passion Vitesse.

Et une ovation pour le coach Hervé (R2T), sans qui l’aventure 2014 n’aurait certainement pas pu prendre forme.

Rendez-vous le dernier week-end d’août pour l’avant dernière manche du championnat à Carole.

Kevin Jacob prends les commandes du trophée Pirelli 600

La troisième manche du Trophée Pirelli 600 s’est déroulée sur le tracé particulier et vallonné de Ledenon. Kevin Jacob est loin d’avoir réalisé le week-end parfait en piste, mais sa régularité paye, puisqu’à l’issue des deux courses il est leader du championnat.

963771-25270500-1401310205

Effectivement, dès les essais libres, le #48 sent qu’il va passer 3 jours difficiles : il a du mal à trouver le bon set-up et ne’est pas à l’aise avec sa moto sur un circuit qu’il affectionne pourtant. Les chronos le confirment, Kevin n’est que 6ème en 1’29’335. Mais comme toujours, il fait partie des pilotes effectuant le plus de boucles, ce dans le but d’améliorer ses sensations.

Les qualifications du samedi ne sont guère plus réjouissantes malgré une amélioration à la pendule de plus de trois dixièmes. Il s’élancera de la 10ème position pour la course 1. Après cette séance, un gros débriefing technique et « psychologique » est effectué pour faire sauter le verrou dont l’alsacien a décidément du mal à se défaire.

Lorsque les feux de la première course passent au vert, Kevin gagne quelques places dès le triple gauche, et bouclera le premier tour en 7ème position. A croire que les échanges verbaux avant la course lui ait fait le plus grand bien. Après plusieurs batailles, Kevin reste accroché à ce placement jusqu’à la mi-course.

A l’aise avec des pneus usés et ayant une endurance pour « bien terminer », il va remonter 6ème, puis enfin 5ème à deux tours de l’arrivée.  Il passe sous le drapeau à damier en 4ème position finalement, suite à la chute de l’un des leaders de la course. Kevin a à nouveau effectuer une belle performance en gagnant 6 places, mais échoue une fois de plus au pied du podium.

Dimanche, après le départ de la course 2, la R6 #48 pointe plus de 14 tours (sur 17) à la 5ème place. Kevin a un rythme correct, mais n’arrive pas à remonter sur les leaders et se fera même distancé par ces derniers. A deux tours de l’arrivée il se fait dépasser par un concurrent, et fait tout pour conserver son top 5. Les attaques sont nombreuses et osées, mais il se fera finalement battre sur le fil pour sept centièmes…. Malgré cette petite défaite, le pilote CDS Motos a conservé les ardeurs d’un second concurrent qui lui collait à la roue.

Kevin Jacob n’est pas satisfait de son week-end, n’ayant jamais réussi à trouver un rythme élevé, ses chronos sont trop loin des récompensés du podium,  et il n’a pas trouvé la solution pour se sentir bien sur sa moto… Mais, il y a un grand MAIS. Le pilote du Team CMS est leader du Trophée Pirelli 600 à l’issue de la manche de Ledenon ! Et il en est le premier surpris.

En effet, le fait qu’il soit le seul pilote du Top 5 à avoir marqué des points sur toutes les courses, et que son plus mauvais résultat soit une 6ème place, font de Kevin Jacob un leader provisoire « à la régularité ».

« Je suis vraiment passé a coté de mon week-end. J’espérais beaucoup de ces 2 courses à Ledenon, l’objectif était de monter sur le podium, mais je n’y suis pas. Je repars leader du championnat, c’est bien la seule satisfaction ! Le titre est mon but ultime, il faut que je prouve que j’en suis capable maintenant. Et avec mon équipe « Team CMS » ainsi que mes partenaires, il faut l’avouer, je suis vraiment armé pour !»

10362860_793172160747631_2674970600541522698_n

Merci à l’ensemble du team CMS – R2T pour leurs prestations dignes d’une équipe professionnelle.

Un grand merci aux partenaires de Kevin : R2T, CDS Motos, Yamaha France, SEMC (Brembo, Bell, Sidi), AccroSpeed, Bihr, Art Graphique Design, Quelet Composite, Cosmic Graphic et MC Passion Vitesse

De gros points de marqués à Nogaro

La deuxième épreuve du Trophée Pirelli 600 s’est disputée le week-end du 24 et 25 mai dernier sur le circuit de Nogaro. Kevin Jacob se rapproche des leaders malgré des performances moyennes, ceci grâce à deux top 5 et les « ratés » des pilotes de tête.

Les essais libres du vendredi se déroulent dans des conditions peu appréciées de Kevin : pluie le matin,  piste encore mouillée l’après-midi. Il en profite donc pour prendre confiance et progresser encore avec les pneus pluie.  Les chronos et placements sont peu significatifs, le #48 clôture la journée en 3ème position, mais est surtout l’un des pilotes ayant effectué le plus de tours.

963771-49131500-1401310217

Kevin passera ensuite complètement à coté de ses essais qualificatifs, il termine la séance en 8ème position. L’objectif de la 2ème ligne était largement envisageable, mais il en sera autrement avec cette 3ème ligne au départ. Il admettra son erreur lui-même, puisqu’il avoue ne jamais avoir trouvé un rythme rapide, et s’être laissé « engluer » durant ces qualifs.

Passer à coté de ses qualifications, Kevin Jacob ne veux surtout pas réitérer son erreur pour la course de l’après-midi. Alors une fois le départ donné, il fait tout pour atteindre le podium qui est son objectif principal.

20140524_143436

Kevin passe très rapidement 7ème et se livre une bataille à couteaux tirés avec l’autre alsacien du Pirelli 600, Yvan Laetzig, pendant plus de 10 tours.  Rejoins par d’autres pilotes, le duo se transforme en un groupe homogène dans lequel les positions évoluent à chaque virage. Il est 6ème, puis à nouveau 8ème, et enfin 7ème à 3 tours de l’arrivée.

N’étant clairement pas à sa place, Kevin « se réveil » et va gagner 2 places en un seul tour (+ 1 grâce à la chute de l’un des leaders en course)  pour passer finalement sous le drapeau à damier en 4ème position. Résultat inespéré aux vues des qualifications et du déroulement de la course.

Cependant, cette performance quelque peu en deçà des capacités du pilote, en cache une véritable autre : Kevin est leader du championnat au soir de la 1ère course. En effet, l’ensemble des pilotes qui figuraient devant lui au provisoire ont tous connus de petits déboires, ou ont terminés derrière lui.

Pour la course 2 du dimanche, la R6 #48 de chez CDS Motos s’élance de la 7ème position. Comme au Mans, Kevin rate complètement ce second départ du week-end et boucle le premier tour en 9ème position. Pire, au 4ème tour il est 10ème… Mais ce n’est sans compter sur son abnégation et sa détermination qui vont le pousser à effectuer une remontée spectaculaire, devenue sa spécialité depuis 2 saisons. Il pointe 5ème neuf tours plus tard, et franchira la ligne d’arrivée à cette place. La casse est limitée, voir évitée !

Grâce à ces deux top 5, Kevin gagne une place au provisoire par rapport à la manche du Mans, mais est surtout plus faiblement distancé : il est 4ème à 4 petits points du premier.

963771-43476600-1401310194

« Il faut l’avouer, je n’ai pas été performant ce week-end. Au cumul, nous limitons la casse, puisque les leaders sont tombés ou ont fait de mauvais résultats. Cela ne reflète vraiment pas du tout le travail et l’investissement de mon team. Le coté positif étant que le championnat s’est resserré. Heureusement, sinon ce serait plus compliqué pour la suite. Dans la situation actuelle tout est encore envisageable. Avec mon co-équipier Alex Rodrigues, nous allons tout faire pour placer les 2 R6 du team CMS aux avant-postes à Ledenon ».

Après les paroles, les actes. Rendez-vous à Ledenon les 14 et 15 juin prochain pour la troisième manche du Trophée Pirelli 600, circuit sur lequel Kevin connais le chemin du podium…

Un grand merci au Team CMS et ses partenaires, et aux soutiens indéfectibles de Kevin : R2T, CDS Motos, Yamaha France, SEMC (Brembo, Bell, Sidi), AccroSpeed, Bihr, Art Graphique Design, Quelet Composite, Cosmic Graphic et MC Passion Vitesse

Credit photo : Franck Photographie

Le Mans aux avant-postes mais sans concrétisation pour Kevin

Ce week-end marquait l’ouverture du Championnat de France Superbike sur le circuit Bugatti du Mans, comme c’est le cas depuis plusieurs années. Pour la saison 2014, de nombreuses choses ont évoluées tant au niveau organisationnel que sur le plan purement sportif.

IMG_6749

Après une intégration à l’équipe réussie, Kevin apprivoise de plus en plus sa toute nouvelle R6 de chez CDS Motos et préparée aux petits oignons par le Team CMS. Et il le dira lui-même : « c’est la moto la mieux préparée depuis que je cours ». Kevin était donc impatient d’arriver à cette échéance, sachant qu’un bon résultat est envisageable pour sa 4ème saison dans cette compétition.

Le pilote #48 des Pirelli 600 prouve sa vélocité dès les essais libres ; au cumul des séances il figure dans le top 3. Les sensations sont très bonnes et son équipe lui apporte des réglages très intéressants.

Pour les qualifications du samedi l’objectif est claire : la première ligne. En constante amélioration durant la séance, Kevin sera l’un des derniers concurrents à passer sous le drapeau à damier… pour signer la pôle position !

L’enthousiasme de cette belle qualif’ retombera assez rapidement après le départ de la course 1, que Kevin rate complètement. Il ne pointe qu’à la 5ème place après la première boucle. Ayant du mal à trouver son rythme, l’alsacien va mettre quelques tours à remonter sur le duo en bataille pour la 3ème place. Une fois la jonction faite, les dépassements s’enchainent et la remontée sur le second s’effectue progressivement.

Kevin emmène ensuite ce petit groupe, jusqu’à arriver à la hauteur du 2ème à moins de 3 tours de la fin. Il porte plusieurs attaques qui ne se concrétisent pas, et ne peux pas trop risquer car ses concurrents poussent derrière lui. Lorsqu’il tente une ultime attaque à la sortie des « S bleus », le pilote le précédant fait une grosse virgule (et est passé près de la chute) obligeant la moto frappée du #48 à faire un écart pour éviter de le percuter. Kevin franchit la ligne d’arrivée en 4ème position, forcément à charge de revanche.

Le dimanche, le warm-up se déroule sur une piste trempée et Kevin s’est fait plaisir sur ce « terrain glissant » qu’il n’apprécie pourtant guère. Cette mise en jambe remplace désormais les seconds essais qualificatifs qui étaient programmés avant la manche 2. Les places sur la grille de départ étant définies sur le meilleur temps au tour de la course 1. Et à ce jeu là, le pilote du Team CMS partira de la 2ème place.

IMG_6715

Une fois le feu passé au vert pour la course 2, les choses vont très rapidement se compliquer pour Kevin. Malgré que les chronos soient corrects, il peine à tenir le rythme du groupe de tête dans lequel il est embarqué. Il est 3ème à 5 tours du drapeau à damier, lorsque le speaker annonce qu’il a tiré droit au virage du Musée. Il réitérera l’erreur un tour plus tard, la faute à un dribble impressionnant de sa moto.  Ce problème d’embrayage persiste et Kevin finit péniblement  l’épreuve à la 6ème place.

Forcément déçu des résultats, Kevin souhaitait concrétiser sa bonne forme par un podium à minima, mais cela n’a pas été le cas au Mans. En course 1 en raison d’un manque « d’agressivité » sur la piste, et en seconde manche en raison d’une problématique d’ordre technique. Cependant, l’aspect positif du week-end est qu’il a la certitude d’avoir le potentiel pour figurer dans le top 3 du Pirelli 600 2014.

« Quel dommage. Tout était réuni pour un podium, voir la victoire, et on n’a pas concrétisé. Les enseignements sont clairs, notamment sur mon comportement en piste, il faut que je sois plus incisif et dans le rythme de la course dès le premier tour. Je ne veux pas me plaindre sur mon sort, alors je dis vivement Nogaro. Même si ce n’est pas mon circuit favori, je sais que j’ai la capacité d’être devant cette saison et je veux le prouver ! ».

Bravo à Alex Rodrigues, co-équipier de Kevin au sein du Team CMS, pour sa première victoire en Pirelli 600 lors de la 2ème manche.

 Un grand merci au Team CMS et au R2T pour… tout !

Merci à vous, qui faites confiance et soutenez Kevin : SEMC Distribution (Brembo, Sidi, Bell), Bihr, Accro Speed, CDS Motos, Yamaha Motor France, MC Passion Vitesse, Art Graphique Design, Quellet composites et IXS.

Merci également aux partenaires du Team CMS : Motul, France Equipement et Pirelli.

Pirelli 600 saison 2014 : nouvel épisode dès vendredi

IMG_4240

Ce week-end a lieu l’ouverture du Championnat de France Superbike sur le circuit du Mans. Kevin attends beaucoup de ce premier rendez-vous, surtout si les épreuves se déroulent sur une piste sèche.

Après les essais pré-championnat sur ce même circuit il y a 2 semaines, les sensations étaient bonnes mais les chronos quant à eux, pas encore à la hauteur des attentes.

Verdict dès vendredi matin avec les premiers essais libres.

En attendant la première course…

… découvrez les partenaires de Kevin pour la saison 2014, sur la page « Mes partenaires ».

Il peut toujours compter sur ses fidèles partenaires depuis de nombreuses saison, tout comme sur de nouveaux.

1621812_546451325453030_227454903_n

Un grand merci à eux pour leur confiance et leur soutien :

  • Team CMS 
  • CDS Motos
  • Yamaha Motor France 
  • SEMC  (BREMBO, BELL, MOTO CLEAN et SIDI)
  • Accro Speed 
  • BIHR 
  • FRANCE EQUIPEMENT 
  • MOTUL
  • Pirelli 
  • IXS 
  • R2T
  • MC Passion Vitesse
  • Art Graphic Design
  • SLIDE BOX
  • Cosmic Graphic
  • Quellet Composites

Et un tout aussi grand merci aux supporter, amis, famille … qui suivent Kevin dans les bons et les moins bons moments !

Premiers tours de roues et premières sensations

1925313_546033348828161_1246814648_n

C’est à Alcarras en Espagne que Kevin à essayer ce week-end pour la première fois de la saison sa nouvelle Yamaha R6.

Les sensations positives sont au rendez-vous, et il sait désormais dans quelle direction travailler pour les prochains essais au Mans dans deux semaines.

Ce test était également l’occasion pour Kevin d’avoir un premier véritable contact en « conditions réelles » avec sa nouvelle écurie, le Team CMS. Et tout se passe comme s’il avait toujours fait partie de cette familiale et professionnelle équipe.

Un grand merci à nos partenaires de nous soutenir pour cette nouvelle saison.

A suivre….

PS : un immense remerciement au R2T pour l’assistance, et surtout le long transport !

La saison 2014 est officiellement lancée !

cms

Après une saison 2013 en demi-teinte, Kevin se prépare pour 2014 plus déterminé que jamais. Les enseignements de l’année passée ont été enregistrés, place à la préparation.

Et pour se faire, Kevin intègre une structure bien connue du paddock FSBK. Il rejoins le Team CMS – R2T géré par Thierry Maurin, qui n’est autre que le père d’Axel Maurin. Ce dernier a terminé 3ème en 2013 pour sa première saison en 1000cc et est un sérieux candidat pour le titre cette année.

Kevin profitera ainsi de l’expérience du team et des conseils avisés d’Axel pour atteindre son objectif : top 3 !

Il évoluera toujours sur une R6 de chez son concessionnaire favori CDS Motos, et bénéficiera toujours du coaching de Hervé Toxé du R2T.

En attendant l’alléchante saison qui se profile, « préparation » est le maître mot : recherche de partenaires, préparation de la moto, préparation physique…

kj